Un peu d’histoire

1. Origines du « Cercle d’Escrime de Compiègne »

Le Cercle d’Escrime de Compiègne a été créé en février 1926, par un groupe d’officiers de réserve.

Son premier président est Georges Tainturier

Cercle_Escrime_Creation_1

Page de garde du Registre du Cercle d’Escrime de Compiègne

Georges_tainturier_1927

Georges Tainturier

Cercle_Escrime_Creation_2

Élection du premier bureau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ses locaux sont situés dans le Cercle Militaire.
La salle d’armes est ouverte tous les jours de 10h30 à 12h pour tous les officiers de la garnison, et le soir de 18h à 20h pour les membres civils.
Il compte une soixantaine de membres (voir les extraits du Cahier des Cotisations, daté de 1926).

Cercle_Escrime_Creation_3Cercle_Escrime_Creation_4Cercle_Escrime_Creation_5

Pour être admis membre, il faut être présenté par 2 parrains.
Et comme précisé dans la plaquette du Gala organisé en 1928, « la costisation est de 260 fr.par an, somme minime quand on considère le nombre de leçons que l’on peut prendre et l’installation hydrothérapique que l’on peut utiliser ».

2. Galas des « Années 20 »

Que cela va être difficile de retrouver les fastes d’antan !
Et que c’est émouvant de retrouver quelques programmes et invitations des galas des années 20.
Que de noms célèbres de la vie sportive et compiègnoise.

Gala_escrime_1928_1Gala_escrime_1928_2Gala_escrime_1928_4

 

Quel programme !

Gala_escrime_1928_3

3. Le Cercle pendant la guerre

Quelques lignes tirées du registre du Cercle d’Escrime de Compiègne – Réunion du 23 janvier 1943

« Interrompue par la guerre, l’activité du Cercle d’Escrime reprend tout aussitôt l’armistice. Chassé par les événements de la Petite Rue saint Jacques, le Cercle a trouvé asile auprès de la Société des Sports de Compiègne.

Un an durant, chaque semaine, les mercredi, vendredi et samedi de 18 à 20 heures, les leçons du Maître Van Huffel et les assauts d’entraînement se dérouleront dans le cadre sylvestre du Golf de Compiègne.

Au printemps 1942, nouveau déménagement vers un local plus spacieux sis à Compiègne Rue de l’Aigle ou le Cercle d’Escrime songe à se réorganiser »

4. Et le « Cercle d’Escrime de Compiègne » devint « Cercle Georges Tainturier »

Quel événement tragique.

Le Cercle d’Escrime n’est pas lui non plus sorti indemne de la seconde guerre mondiale.
Celle-ci lui a enlevé son président fondateur, comme cela est commenté dans le registre du cercle, lors de l’Assemblée Générale du 19 Octobre 1945.

En ouverture de séance, hommage est rendu à la mémoire du regretté président du cercle, Georges Tainturier.
« Arrêté par les allemands dans le courant de l’année 1941, incarcéré à la prison de Fresnes, il est presqu’aussitôt déporté en Allemagne, et en même temps on cesse d’avoir de ses nouvelles.
Il  aura  vraisemblablement connu toutes les atrocités des prisons, des chambres de tortures, des camps de concentration, et la mort à une date qui n’est pas encore précisée .
Georges Tainturier était Président du Cercle depuis sa formation, c’est-à-dire 1926.
Il est procédé à l’élection du Président.
A l’unanimité , à main levée, Mr Gabriel Gilaz est élu président. »

« Le nouveau président propose que le Cercle d’Escrime de Compiègne » prenne pour son appellation celle de « Cercle Georges Tainturier ». Cette proposition est aussitôt adoptée.

La dénomination du Cercle est : « Cercle Georges Tainturier »

Cercle_Escrime_1945_2_nom_cercle

Toujours lors de cette AG …les préoccupations, les objectifs … un éternel recommencement …
… il y a 65 ans déja et si proche de notre projet « 120 – 2012 » !

« Le Trésorier fait un rapport financier et laisse espérer une stabilisation de notre situation dans l’immeuble que nous occupons actuellement : 25 rue Hippolyte Bottier.
Une résolution est prise tendant :

  • à accroître le nombre des membres actifs
  • à développer l’activité sportive du Cercle, tenue en sommeil par cinq années de guerre, et notamment à rendre plus régulières les poules mensuelles
  • à élaborer la réalisation d’un challenge. »